Et si le « Global Warming » était devenu un terme trop commun, trop usité pour être encore frappant ? Et s’il était temps de changer d’expression pour changer d’action ??

PS : cette nouvelle est inspirée d’une intervention que j’ai entendue durant un podcast ou je ne sais quoi… Je sais plus où, désolé. Si ça me revient, je le noterai ici.

J’ai dans l’idée depuis quelques temps de réaliser un recueil composés de mini-nouvelles totalisant toutes exactement 400 mots. C’est un format assez frustrant sur lequel j’ai pour l’instant un peu de mal à avancer, mais j’aime travailler sur ces formats courts qui permettent premièrement de travailler en série sur des tas d’idées qui traînent ici et là, et deuxièmement d’améliorer l’affûtage des histoires, leur concision.

Il s’agit d’un tout petit texte rédigé dans le cadre du « Concours Radio France de la micro nouvelle 2016 » et qui du coup fait tout pile 1000 signes pour 171 mots.

Les détails du concours se trouvent à cette adresse :
http://www.radiofrance.fr/espace-pro/evenements/radio-france-fete-le-livre-2016/concours-radio-france-de-la-micro-nouvelle

Du coup, je n’en posterai le texte sur ce blog qu’après la fin du concours, ce qui ne devrait pas bien tarder : soumissions à envoyer avant le 16 octobre, et annonce des résultats le 7 novembre.

Le thème imposé est « Liberté » et j’en ai profité pour raconter un moment intense de la vie d’une certaine Frida.

MISE A JOUR DU 27 AOUT 2017
Puisque je n’ai pas eu de retour, je pose la nouvelle ici :

Démon

Après un été mouvementé dont les retombées ne sont pas encore terminées, je reviens tout de même vers l’écriture, avec cette nouvelle qui sera la huitième de mon année Bradbury.

Intitulée « Kublob, simple démon gobelin », elle raconte une tranche de vie dans un donjon régulièrement visité par des héros en mal de gloire. Nous y suivrons les pensées et actions d’un humble démon invoqué pour défendre quelque somptueux trésor.

Le texte peut être lu sur Scribay à cette adresse.

Le voici à présent :