Nouvelle #12 : Rage

Il s’agit d’un tout petit texte rédigé dans le cadre du « Concours Radio France de la micro nouvelle 2016 » et qui du coup fait tout pile 1000 signes pour 171 mots.

Les détails du concours se trouvent à cette adresse :
http://www.radiofrance.fr/espace-pro/evenements/radio-france-fete-le-livre-2016/concours-radio-france-de-la-micro-nouvelle

Du coup, je n’en posterai le texte sur ce blog qu’après la fin du concours, ce qui ne devrait pas bien tarder : soumissions à envoyer avant le 16 octobre, et annonce des résultats le 7 novembre.

Le thème imposé est « Liberté » et j’en ai profité pour raconter un moment intense de la vie d’une certaine Frida.

MISE A JOUR DU 27 AOUT 2017
Puisque je n’ai pas eu de retour, je pose la nouvelle ici :


Rage.

Frida joue de tous les coups qu’elle peut infliger à sa cage de fer. Ses hurlements de douleur ne font qu’accentuer ce flot d’adrénaline qui l’anime. La ruse, l’affection, la patience, tout ça n’a plus court. Trop tard. Il n’y aura plus d’issue que dans la mort ou la fuite. Un cri, emprunt de fureur, dégage assez de force pour faire sursauter les geôliers pourtant habitués à ces crises.

Fuir.

Frida pioche dans ses ultimes ressources. C’est la fin, elle ne ménage aucune blessure. Et alors qu’elle s’apprête à se lancer dans une longue série de charges contre sa prison sur mesure, elle passe en un coup au travers d’une paroi plus usée que prévu. Enfin libre, Frida se hâte de dévorer ses gardiens, puis court vers la sortie. Ou ce qu’elle pensait l’être. Cette porte d’où arrivait la nourriture ne donne pas dehors ? Une nouvelle enceinte remplace la précédente, plus large, plus dure, transparente, et les gardiens au dehors paraissent trop calmes pour laisser envisager la moindre victoire.