Nouvelle #19 : Le vol du Beluga

Voici donc ma participation aux 24 heures de la nouvelle, session 2017 ! Merci encore à l’équipe pour avoir organisé ça, et bravo à tou.te.s les participant.e.s !

Dans un contexte de science-fiction en mode « station orbitale qui part en cacahuète », je vous présente « Le vol du Beluga », et je vous propose d’aller la lire sur le site de l’évènement, comme ça vous pourrez ensuite lire d’autres nouvelles si le cœur vous en dit :
http://24hdelanouvelle.org/2017/04/le-vol-du-beluga-par-enkidoux/

Pour le cas où le site ne serait pas accessible, ou si vous aimez le confort douillet de ce blog (et mon choix distingué de polices de caractères), en voici une copie ici :

Continuer la lecture de « Nouvelle #19 : Le vol du Beluga »

24 heures de la nouvelle, session 2017 en approche

C’est tous les ans depuis 2013, et pour 2017 ça tombe ce week-end, à partir de 14 heures le samedi 29 avril. Je compte y participer. Parfois les contraintes sont cheloues, mais c’est ça qui est drôle.

Pour rappel, l’année dernière il s’agissait de rédiger une histoire se déroulant à deux époques différentes, et j’avais proposé une sorte de duo de duos à la Indiana Jones. On peut la retrouver par là :
Nouvelle « deux contre deux ».

Nous verrons donc bien ce que nous réserve cette année !! Le règlement de l’évènement se trouve à l’adresse suivante :
http://24hdelanouvelle.org/

Bonjour chez vous,
Enkidoux

Du post-apocalyptique mignon !

Bientôt. Bientôt ! Des infos sur une BD en cours de réalisation, sur la base de personnages et de strips courts (4 cases à chaque fois) sur lesquels j’avais commencé à travailler il y a quelques années.

L’aventure commence pour de bon, avec aux dessins Grégory Floch, qui possède aussi un blog où il montre ses travaux, à cette adresse :

https://gregoryflochillustration.blogspot.fr/

Il s’agira de suivre les pérégrinations d’une petite fille, Sarah, dans un univers post-apocalyptique plutôt désertique et délabré, mais sans méchants pillards gavés de gel capillaire et de gasoil à gaspiller. On sera dans du post-apo mignon et sympa. Si, si. Bon, p’tet quelques embrouilles parfois, mais globalement du mignon. Promis.

A bientôt et bonjour chez vous !
Enkidoux

23 heures de la BD : l’histoire de PRIT

Storyboard

Salut ! Avez-vous entendu parler des 23 heures de la BD ? Si vous aimez dessiner, j’espère que oui parce que pour 2017 c’est terminé 😉

Par contre, vous pourrez lire plein de BDs déjà réalisées ou en cours de finalisation en allant jeter un œil sur le site de l’évènement, par là :

https://www.23hbd.com/

Continuer la lecture de « 23 heures de la BD : l’histoire de PRIT »

Nouvelle #18 : Global Waning

Et si le « Global Warming » était devenu un terme trop commun, trop usité pour être encore frappant ? Et s’il était temps de changer d’expression pour changer d’action ??

PS : cette nouvelle est inspirée d’une intervention que j’ai entendue durant un podcast ou je ne sais quoi… Je sais plus où, désolé. Si ça me revient, je le noterai ici.

Continuer la lecture de « Nouvelle #18 : Global Waning »

Nouvelle #16 : La pompe

Encore une nouvelle courte sur le format des 400 mots (qui finira je l’espère par constituer un recueil de nouvelles plutôt amusantes). Celle-ci s’appelle « La pompe » et parle d’un sujet auquel tout internaute a forcément été confronté, à moins d’avoir eu la présence d’esprit d’utiliser un bloquer de pub depuis toujours.

Continuer la lecture de « Nouvelle #16 : La pompe »

Nouvelle #15 (en 400 mots) : Intercepteurs

J’ai dans l’idée depuis quelques temps de réaliser un recueil composés de mini-nouvelles totalisant toutes exactement 400 mots. C’est un format assez frustrant sur lequel j’ai pour l’instant un peu de mal à avancer, mais j’aime travailler sur ces formats courts qui permettent premièrement de travailler en série sur des tas d’idées qui traînent ici et là, et deuxièmement d’améliorer l’affûtage des histoires, leur concision. Quand je lis de la fiction, le blabla inutile me lasse vite, alors je tente dans la mesure du possible de m’en affranchir quand j’écris. Oh, il faut bien de la description et de l’ambiance, je ne parle pas d’Hollywoodiser l’écriture, mais enfin… Juste aller à l’efficace quand c’est possible.

Voici la première nouvelle à peu près terminée dans le genre. Je n’en suis pas pleinement satisfait donc elle pourrait subir des révisions, mais c’est déjà une petite histoire, en 400 mots tout pile (d’après Scrivener ;)).

Bonne lecture et bonjour chez vous !
Enkidoux

Continuer la lecture de « Nouvelle #15 (en 400 mots) : Intercepteurs »

[NaNo] ESA 02 : Auto-gestion et acné rebelle

Un autre texte rédigé en écriture libre légèrement retouchée. Inspiré par l’université expérimentale de Vincennes, aujourd’hui disparue, et par la visite de la ZAD de Notre-Dame-des-Landes.

Continuer la lecture de « [NaNo] ESA 02 : Auto-gestion et acné rebelle »

[NaNo] ESA 01 : Master Magie Sociale

Je posterai ainsi les textes d’écriture semi-automatique (légères corrections apportées après écriture libre et rapide) qui me servent à alimenter mon roman nano !! Le premier était consacré au concept de « magie étudiée dans un système éducatif comparable au nôtre, en France, et appliquée à des domaines de la vie courante ». La mise en page est minimale, pour profiter de toute la page (que je me dois de remplir jusqu’au bout !), et pour permettre au lecteur éventuel (je ne me fais pas d’illusion, ça n’est pas super attirant ;)) de retrouver le rythme d’une pensée poussée à la production sans jugement sur ce qu’elle produit.

Continuer la lecture de « [NaNo] ESA 01 : Master Magie Sociale »