25 mai : jour de la serviette

Dans 26 jours, nous serons le 25 mai : un jour très spécial. C’est le towel day, alias « Jour de la serviette », et on y célèbre alors Douglas Adams, ses personnages, son œuvre, son amour de la serviette.

DouglasAdams_550px

Si vous ne connaissez pas « Le guide du voyageur galactique », autant laisser parler l’auteur lui-même en vous proposant un petit extrait du premier volume…

– Tu sais, remarqua Arthur, c’est en de tels moments, quand je me retrouve coincé dans un sas vogon en compagnie d’un natif de Bélelgeuse, au seuil d’une mort imminente par asphyxie dans les profondeurs de l’espace, que je regrette de ne pas avoir écouté ce que me disait ma mère quand j’étais petit.
– Eh bien, que te disait-elle ?
– Je sais pas. J’ai pas écouté.

Continuer la lecture de « 25 mai : jour de la serviette »

Mes lectures de la semaine

Je ne le ferai peut-être pas toute l’année, mais en cette fin de première semaine (un poil écourtée car j’ai commencé mardi), il me semble intéressant de faire le point sur mes lectures quotidiennes. Pour rappel, durant cette Année Bradbury je vais m’efforcer de lire chaque jour une nouvelle, une poésie et un essai.

Voici ce que j’ai lu en tant que nouvelles :

  • « C’était », de Leonid Andreïev
  • « La Dent d’Hercule Petitgris », de Maurice Leblanc
  • « La cravate », d’Anatole France
  • « La musique d’Erich Zann », de H.P. Lovecraft
  • « Les droits de la femme », de Mark Twain
  • « Dagon », de H.P. Lovecraft

 

Mes lectures en termes de poésie :

  • « Soleils couchants », de Paul Verlaine
  • « L’isolement », d’Alphonse Lamartine
  • « L’énigme de la vie », par Heinrich Heine
  • « Joie », par William Blake
  • « Le désarroi moderne », de John Donne
  • « La vie profonde », par Anna de Noailles

 

Et en ce qui concerne les essais :

  • « De l’oisiveté », par Montaigne
  • « Du contrat social » (parties 1 et 2), de Rousseau
  • « Du génie », par Victor Hugo
  • « Charlot », par Elie Faure
  • « La question de l’Atlantide », par Henry Vignaud
  • « Mon premier livre », de Robert Louis Stevenson

 

Des lectures plutôt agréables dans l’ensemble. Parmi tout ça, si vous êtes auteur, la seule suggestion de lecture que je pourrais vous faire concernerait le texte de Stevenson, « Mon premier livre » où il raconte les difficultés qu’il a rencontré avant d’écrire enfin son premier roman, l’île au trésor. Il était déjà auteur d’essais depuis longtemps, mais rien ne lui avait assuré le succès.

Le reste est un peu plus classique. J’ai tout de même bien apprécié la nouvelle de Leonid Andreïev. Simple, mais les personnages sont attachants.

 

Bonjour chez vous,
Enkidoux