En train de remonter le boulet

Sisyphe le maudit, rôle que nous tenons tous d’une manière ou d’une autre, me confie en ce moment la partie la plus ingrate de son job : remonter le boulet en haut de cette longue et toujours trop raide pente.

En gros, j’ai des milliards de choses à gérer en même temps, et 80% de ces choses ne sont pas fun du tout (démission/reclassement, déménagement, bilan de santé, et pire). DONC oui je prends du retard sur pas mal de choses dont l’écriture hebdomadaire de nouvelles, mais ce sera rattrapé. Je mets un point d’honneur à terminer le cycle entamé avec 52 nouvelles, donc dès que les choses se tasseront j’écrirai deux, voire trois nouvelles par semaine s’il le faut, jusqu’à ce que l’équilibre soit là.

Encore un peu d’endurance, et la situation ne pourra que s’améliorer !

En attendant, bonjour chez vous,
Enkidoux